Reprise de Dspam par la communauté

Le 12 Janvier 2009, la totalité du projet antispam Dspam à été cédé à sa communauté de développeurs et d’utilisateurs, ce qui inclut bien entendu les sources mais aussi le copyright, le logo ainsi que le contenu de l’ancien site internet.

Mais je vois poindre la question essentielle: qu’est-ce que Dspam au juste ?

Dspam est, à l’instar de spamassasin, un logiciel antispam. Sa licence est la GNU GPL v2. Mais c’est ici que s’arrête la comparaison.
En effet Dspam est écrit en C (ce qui rend son filtrage très rapide), il base son filtrage sur des signatures et les statistiques tirées de celles-ci, ce qui lui permet d’”apprendre” et de s’adapter au type de spam que l’on reçoit.
Il est bien sûr principalement destiné à se greffer sur un MTA en tant que filtre de contenu, et nécessite un moteur de base de données telle que PostgreSQL, MySQL ou même SQlite (pour de très petites installations seulement). Dspam propose aussi une interface “web-based” en cgi, et dispose d’un greffon ClamAV.

Comme je le dis plus haut, Dspam à été récemment repris par la communauté après quelques péripéties dont voici l’historique dans les grandes lignes¹:

  • Dspam est créé par Jonathan Zdziarski en 2003 pour mettre en pratique son expertise en matière de lutte contre le spam².
  • En Mai 2007 J. Zdziarski cède les droits de Dspam à la société Sensory Networks, et abandonne le développement de Dspam pour se concentrer sur la programmation sur l’Iphone d’Apple.
  • S’en suit une longue attente et une incompréhension de la part de la communauté d’utilisateurs envers Sensory Networks, principalement  à cause du manque de communication et de support de la société.
  • Devant cette apparente inaction de Sensory Networks, la décision est prise par les utilisateurs de Dspam de “forker” Dspam  pour créer dspam-community, qui sera hébergée sur Sourceforge. Des négociations sont lancées entre les deux parties afin de récupérer le copyright de Dspam.
  • Enfin, le 12 Janvier 2009 le projet Dspam retombe entièrement entre les mains de la communauté d’utilisateurs.


Pour utiliser Dspam personnellement, je ne peux que vous le recommander et surtout vous inviter à participer à ce projet trop peu connu en regard de ses qualités.

Liens:

Page de Dspam sur SourceForge

Ancienne page du projet Dspam

¹ Communiqué sur la reprise du copyright

²“Ending Spam” le livre de Jonathan Zdizarski

Lien vers ma dépèche postée sur linuxfr.org

Jan21

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.